La sécurité informatique

photo fred
Nous partageons le point de vue de Fred, intégrant chez Digitanie depuis mars 2019. Fred est connu pour son franc-parler et ici, comme d'habitude, il ne déçoit pas...!

Préambule

Cet article, qui n’en est pas un, est le préambule d’une série de deux..trois.. heuu plusieurs articles portant sur la sécurité informatique. Bien entendu, ce sujet étant très vaste, il est difficile, voire impossible d’être totalement exhaustif sur le sujet. Aussi nous allons vous présenter succinctement deux trois trucs pour améliorer votre sécurité numérique.

Ha oui.. petite précision : je ne vous conseillerai pas tel ou tel produit, vous devrez parfois faire quelques recherches par vous-même. Mais je ne me priverai pas de dire tout le mal que je pense sur tel ou tel autre daube sans nom

Le principe de la communication c’est quoi ?

Le plus ancien système de communication est une bouche, une oreille et l’air qui transmet les vibrations sonores. Le principe date au moins de 40 avant Lucy et n’a pas des masses bougé depuis. C’est toujours un émetteur, un récepteur et un milieu par lequel transite l’information.

Et quand vous consultez un site internet c’est un peu la même chose : un serveur sur lequel est hébergé le site internet que vous consultez, votre pc et la communication entre les deux.

Pour un pirate informatique, c’est trois axes possibles pour porter une attaque afin usurper une identité (pishing) ,voler des données, les retenir en otage (rançonware) ou encore les détruire (malware).

La protection des communications et des données n’est donc pas une chose à prendre à la légère car cela peut avoir des conséquences catastrophiques, sur le plan personnel, sur le plan professionnel (image de l’entreprise) et/ou économique (rançon à payer, manque à gagner suite à une dégradation de l’image de l’entreprise, piratage de compte bancaire, etc. )

Alors certes on ne pourra jamais faire de nos systèmes des coffres-forts parfait mais on peut toujours les renforcer afin de mieux les sécuriser. Et d'ailleurs...

Et d'ailleurs rien du tout, parce que c'était juste un truc pour vous inciter à cliquer pour lire la suite. Je vous remercie donc de l'attention que vous portez à cet article et je profite donc de cette petite aparté pour me présenter très brièvement.
Je suis un des intégrants de Digitanie et on m'a demandé d'écrire un article. Le choix de la sécurité informatique est un choix personnel, tout comme la façon très personnelle de rédiger et qui a été accepté par les hautes instances de Digitanie.
Fin de l'aparté et reprenons le fil de l'article.

A Digitanie nous avons testé la transmission d’information par pigeon voyageur mais ça a foiré car ledit pigeon ne voulait absolument pas quitter l’épaule de Servane. Nous avons donc abandonné ce système pour revenir à des solutions plus pratiques et plus professionnelles.

Pour notre premier article, nous nous pencherons sur le dernier maillon de la chaîne : l’utilisateur final et plus particulièrement dans son biotope naturel cad chez lui, à la maison.

La sécurité à la maison

Que ce soit à la maison ou sur le lieu de travail, certains principes sont à respecter.

  • Avoir un firewall d’activé (celui par défaut de window peut déjà bien faire l’affaire)
  • Avoir un BON antivirus A JOUR !!

J’ai dit un BON… Donc oubliez cette bouse d’Avast qui à part gueuler à plein baffle que « la base virale a été mise à jour » ne sert strictement à rien.
Déjà c’est une vraie passoire à virus, mais en plus,
https://www.clubic.com/antivirus-securite-informatique/logiciel-antivirus/avast/actualite-883891-enquete-choc-comment-antivirus-avast-vend-donnees-navigation.html

En plus, ils vous pompaient vos données. Normal ! Si c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit ! Cela dit, depuis qu’ils se sont fait épinglé pour la revente des données, ils se sont repris et nettement améliorés. Mais je ne l’installerai jamais chez moi !

Donc pour en choisir un bon, faites quelques recherches sur internet : il y a pléthore de comparatifs, certains plus ou moins sérieux que d’autres. Mais il y a tout à fait moyen de se faire une bonne idée sur ce qu’il y a de mieux.
Perso, j’ai un antivirus gratuit, avec juste ses fonctionnalités de base, et ça me va très bien.

Certaines versions premium vous proposent des fonctionnalités tel que contrôle parental (je m’en fiche : je n’ai pas d’enfant), un VPN pour surfer « anonymement » *, un cloud pour sauvegarder vos données (sinon un disque dur externe sur lequel mettre vos données sensibles de façon régulière et que vous débrancher aussi tôt après, ça fonctionne aussi) ou encore un système de gestion de mot de passe …

Haaa la gestion du mot de passe, le cœur de mon article ! J’y viens ENFIN !! Enfin… presque.

Tout d’abord je voudrais revenir sur le fameux « anonymement »*
Alors oui, un VPN va masquer votre vrai IP (Internet Protocol : votre « plaque d’immatriculation » internet) en faisant transiter votre trafic internet par un serveur proxy, une sorte d’intermédiaire entre vous et les sites que vous visitez. Ca permet de contourner la censure gouvernementale de certains pays qui restreignent/interdisent la visite de certains sites.

Ha au passage, la navigation privée de votre navigateur, ça sert juste à éviter l’enregistrement des pages visités dans l’historique de navigation du PC… Ca ne vous rendra pas du tout anonyme sur Internet.
Petit plus, ce petit site vous prouvera à quel point vous êtes.. unique !
https://amiunique.org/fp

MAIS, même si vous utilisez un VPN, votre navigateur, votre façon de naviguer, votre fuseau horaire, votre configuration système, votre configuration matérielle et toute une pléthore d’autres paramètres font que vous êtes unique ! Et si vous êtes unique… l’anonymat, c’est mort !

La prochaine fois, promis juré, on abordera enfin la gestion de mot de passe !